ACTUALITES

BIOGRAPHIE D’IMAM CHÉRIF MOUHAMMADOU BASSIROU LAHI

today14 mai 2023 214 2 2

Arrière-plan
share close

Biographie d’imam Chérif Mouhamadou Bassirou LAHI

De son nom d’état-civil, Mouhamadou Bassirou Lahi Thiaw, est le fils de Seydina Ababacar Lahi, fils de Seydina Limamou Lahi (PSL). Sa mère est Yaye Faty Thiaw fille d’Ibrahima Thiaw et d’Anta Mbengue.

Son grand-père maternel, Ibrahima Thiaw, Seydina Ababacar Lahi déclarait qu’il est un Waaliyou (ami de Dieu), un homme qui craignait son Seigneur… Ces propos, Baaboul Ouloum l’avait tenu le jour du rappel à Dieu du père de Yaye Faty, mère d’Imam Mouhamadou Bassirou, lors de la prière mortuaire devant la mosquée de Yoff Layène et devant la foule qui était présente.

Et nous tenons ces propos ci-dessus de 3 sources différentes que sont: Sokhna Lota Thiaw Lahi, Sokhna Alimatou Saadiya Thiaw Lahi, toutes les 2 filles de Seydina Ababacar Lahi et aussi auprès de Cherif Ndiaga Mahtar Dia, petit-fils de Seydina Ababacar Lahi.

▪︎Avant sa naissance:

La mère de Cherif Mouhamadou Bassirou Lahi, Yaye Faty Thiaw, porte le prénom de Mame Faty Mbengue, la sainte mère de Seydina Issa Rouhou Lahi. Elle naquit le jour du retour de voyage de Seydina Issa Rouhou Lahi de la France, après l’exposition de Vincennes, c’était en 1931.

Le fait miracleux a été que, après avoir reçu l’information du retour de voyage de Seydina Issa Rouhou Lahi, Ibrahima Thiaw (grand-père maternel d’Imam Bachir), tôt le matin, se rendit chez le premier Khalif du Mahdi pour le rendre visite après sa longue absence du pays.

Après les salutations d’usage, Issa Rouhoul Lahi lui demanda:
“Où est la nouvelle-née” (ani gane gui)?
Et ceci à 3 reprises.
Son interlocuteur lui repondit:
“Elle est là-bas (migui fa)! à 3 reprises aussi.

Seydina Issa reprit la parole en disant:
Yaye Faty, Yaye Faty, Yaye Faty !

C’est avec ces mots que le successeur du Mahdi lui indiqua de donner le prénom de Yaye Faty à la nouvelle-née qu’il venait d’avoir durant la nuit avant de venir le rendre visite tôt le matin, à l’aube.
La grande question est: qui a informé Le Messie Issa Rouhoul Lahi de cette naissance et même jusqu’à savoir précisément qu’il a une fille et non un garçon?

Il lui ordonna de lui faire parvenir la nouvelle-née après sa période de sevrage. Ibrahima Thiaw en tant que Talibé exécuta l’ordre de son guide spirituel, Seydina Issa Rouhou Lahi. Ce dernier confia la petite fille Yaye Faty Thiaw tout juste sortie du sevrage, à sa première femme Mame Khady Dia. Ainsi, Yaye Faty Thiaw passa son enfance et son adolescence dans la résidence du Khalif à Yoff…

Plusieurs années plus tard, Seydina Issa consulta Seydina Ababacar Lahi sur une affaire sociale et conjugale. Sur cette même période, Mame Seydi fit appel à Yaye Faty Thiaw et eut une discussion avec qu’elle sur ces mêmes questions.

Et quelques temps après, plus précisément en 1948, Seydina Issa donna en mariage Yaye Faty Thiaw à Seydina Ababacar Lahi.

De ce mariage naîtront 5 enfants, dont 1 garçon et 4 filles, que sont successivement: Maty Lo Lahi (Sokhna Lota), Alimatou Saadiya Lahi (Sokhna Ouley) en 1952, Mouhamadou Bassirou Lahi en 1955, Aminata Binetou Wahbin Lahi et Mame Coumba Lahi.
Machallah!

À suivre inchallah
_____
Cherif Abdourahmane Lahi
Petit-fils de Seydina Ababacar Lahi et de Yaye Faty Thiaw.
Président de Zikroulahi International

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non