ACTUALITES

HOMMAGE A LIBASSE NIANG A BARGNY

today8 avril 2023 107

Arrière-plan
share close

La grandiose œuvre de Libasse Niang

Par Sélou Laye BA

Le moins que l’on puisse dire est que les poèmes de Libasse Niang sont tellement riches qu’il suffit de bien les lire et les comprendre pour connaître tout de l’Imam Mahdi, Seydina Limamou Lahi (PSL) et du Messie, Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL).

Baye Ndjine Thiaw Lahi en compagnie de Mandir Fall Laye

Comme l’a si bien dit, Baye Ndjine Thiaw ibn Chérif Abdoulahi Thiaw Lahi, le 03 avril 2014, lors de la conférence dédiée au poète Libasse Niang et organisée à Keur Massar par Mandir Fall, « Mouhammad de la Mecque et de Médine est bien le Mahdi qui repose à Yoff. Seydina Issa, son 1er Khalif, n’est personne d’autre que Issa ibn Mariam ».

Libasse Niang le dit si bien avec son 1er poème de 66 strophes quand, d’emblée, il chante :

Baay Laay amul mass

Njool yaay boroom diine

Xallal nga nu yoon

Leeral nga ngirum diine

Que nous tentons de traduire par :

Baay Laay est la meilleure des créatures

Toi, Le Majestueux, tu es le gardien de la religion

Tu nous as montré le chemin à suivre

Tu as illuminé la voie de la religion

Ses propos et la tonalité du poème chanté ont poussé des notables à aller se plaindre auprès de Mame Seydi en lui disant que Libasse a introduit des choses anormales dans la religion.

Seydina Issa convoqua Libasse Niang et lui demanda de chanter le poème incriminé. Libasse entonna son chant Baay Laay amul mass. A trois reprises, il répéta ses propos sur la demande du Messie. Ce dernier entra dans sa chambre, enleva les habits qu’il portait et les remis à Libasse Niang. Comme pour lui dire qu’il était en phase avec lui.

Dans l’ouvrage « Poèmes et pensées philosophiques wolof », le professeur Assane Sylla publie 8 poèmes de Libasse Niang. Ceux-ci lui ont été transmis par Baye Ndjine Thiaw Lahi. Pendant 21 à 22 jours, Baye Ndjine et le professeur Assane Sylla se sont rencontrés au bord de la mer à Jamalahi de Cambérène pour procéder à la transcription des poèmes de Libasse Niang.

Cela a été le fruit d’un long travail d’enquête qui a conduit Baye Ndjine a rencontrer des fils de compagnons du poète mais aussi son père Chérif Abdoulahi Thiaw Lahi qui maîtrisait tous les poèmes de Libasse. Ce dernier le lui avait même dit un jour car voulant le rencontrer pour les transcrire.

Son inspiration était exemplaire. Et ça, il le doit aux prières formulées pour lui par son homonyme Seydina Limamou Lahi (PSL).

Baye Seydou Sylla raconte qu’un jour aussitôt arrivés ensemble à Dakar et après avoir prié l’isha (guéwé), Libasse prit congé de lui car le poète avait l’habitude de repérer la mosquée dès qu’il arrivait dans une localité. Ce soir-là, au beau milieu de la nuit, Baye Seydou Sylla déclare avoir entendu une voix qui récitait comme un poète. Le compagnon de Libasse de dire à la voix : « laisse moi, je ne suis pas Libasse Niang ».

Le matin, Libasse Niang, après avoir effectué la prière de fadiar et fait ses wirds, fut approché par Baye Seydou Sylla qui lui raconta ce qu’il a vécu la nuit. Libasse lui demanda s’il avait retenu quelque chose de ce que disait la Voix. Baye Seydou Sylla répondit par la négative. Et Libasse Niang de lui dire que s’il avait retenu un seul mot, il lui aurait dit le reste.

Durant sa conférence du 03 avril 2014 à Keur Massar, Baye Ndjine Thiaw révèle qu’après avoir composé un poème, Libasse Niang le chantait devant les Dié et les enfants de Seydina Issa Rouhou Lahi. Et ces derniers les reprenaient en chœur.

Le fils du Khalif de soutenir avec force que le poète est très bien instruit en arabe. Ce qui, d’ailleurs, ne surprend guère quand on lit ses poèmes.

Rane Dia, chanteur émérite de la communauté souligne que, dans ses poèmes, Libasse a répondu aux détracteurs de Seydina Limamou. De même qu’il l’a défendu tout en enseignant à ceux qui veulent connaître l’Imam.

Le chanteur Rane Dia, spécialiste des poèmes de Libasse Niang

C’est dire donc que dans ces poèmes, l’on retrouve toute la vie et l’œuvre de Seydina Limamou Lahi. De la période d’avant Appel à la mission en passant par les persécutions et l’expansion de la communauté à travers le khalifat du Messie, Rouhou Lahi Issa (PSL)

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non