ACTUALITES

LES APPARITIONS DE SEYDINA ISSA ROUHOU LAHI (PSL)

today30 octobre 2022 329 5

Arrière-plan
share close

Une prédication confirmée de mai 1988 à nos jours

En quittant ce bas monde en 1949, Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) premier Khalif du Mahdi (PSL) avait laissé entendre qu’il ne demeurera pas plus de 40 ans sous terre sans se manifester à la face du monde.

C’est la raison pour laquelle, dés le mois de Mai 1988, à Tivaouane, son effigie est apparue de manière claire sur la fameuse pierre « silex » auprès de la Dame Sokhna Lissa Diouf qui se trouve être une talibé Mouride résidant à Tivaouane.
En novembre 1988, l’impact de la lampe torche observé à partir de la mosquée de Yeumbeul, puis à Dakar précisément à la Gueule Tapée place « Kay Bakh » avait fait le tour du Sénégal et du monde où son effigie apparût sur n’importe quelle torche allumée.

Sous ce registre, des photos avaient été prises et se vendaient comme de petits pains.

Le 03 décembre 1988, Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) apparut physiquement devant le docteur Abdoulaye Bâ médecin de l’IPRESS (décédé depuis janvier 2007) d’une piété remarquable, au moment où il égrenait son chapelet après la prière de « Takussan ». En effet, Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) fit une apparition corporelle tout de blanc vêtu, enturbanné noir et blanc et échangea quelques mots avec le docteur Bâ fervent talibé Mouride. Le Saint Maître ajoutera avant de quitter, « pour vous prouver que c’est bien moi qui que vous avez vu, vous vous en rendrez compte dés votre arrivée à domicile ». Ainsi ayant une épouse au quartier Canada de Guédiawaye et une autre à la cité Hamo où il fait escale, il sera surpris de remarquer dés son entrée dans la maison de voir son épouse s’agenouiller devant lui avec à la main un pot rempli d’eau lui disant : « je fais allégeance à vous » « pourquoi? » lui demanda-t-il. «Vous êtes un marabout» lui rétorqua t-elle. Interrogée par son mari sur une éventuelle vision de Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL), elle s’évanouit.


En décembre 1988, il est apparu sur un mur du laboratoire du centre émetteur de l’ASECNA à Rufisque en présence de Bachir Ly et Djibril Cissé tous deux techniciens. Cette apparition subite est intervenue suite à des discussions entre collègues non layènes qui mettaient en doute l’impact de la torche précitée.

En janvier 1989, c’est au tour de la dame Socé Seck, épouse du gendarme Major Mbaye Sow de la L.G.I de Mbao qui eût la vision de Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL), à travers une silhouette vers les coups de 19 heures dans son salon puis s’adressant à elle, dit : « C’est moi Jésus Christ, fils de Marie, c’est moi Seydina Issa Rouhou Lahi, fils de Limamou Lahi (PSL) » et l’invita ensuite à aller à Yoff auprès de Mame Rane Khalif d’alors. En ce qui concerne particulièrement cette dame, Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) ne la quittera plus jusqu’à nos jours où des révélations importantes lui sont régulièrement faites nuit et jour.

En mars 1989 à la cité Diamalaye 2, Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) fit à nouveau une apparition physique au domicile de Mme Fatou Kiné Ndiaye épouse d’un inspecteur des douanes, tous deux talibés mourides. Là également, votre serviteur s’y était rendu en compagnie du Professeur Assane Sylla pour recueillir sa narration des faits. En effet, elle avait vu de dos Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL), au petit matin, assis au milieu de sa cour tout de blanc vêtu enturbanné en noir et blanc. Prise de peur et de panique le Saint Maître tourna la tête en l’appelant par son nom (Fatou Kiné Ndiaye) et lui dit « N’ayez pas peur c’est moi Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) je vous commissionne seulement. Dites à votre maman de donner son mouton blanc en aumône si vous ne le trouvez pas déjà mort. Dites à votre mari de faire une aumône en allant au travail pour un montant dépassant légèrement 500 F. Quant à Mame Rane, dites-lui … (…)…» Il ajouta : « ne faites ma commission qu’après votre retour de voyage déjà prévu aujourd’hui ». Ce qui fut fait, puis arrivée chez sa maman, avant même de parler, celle-ci annonça le décès du mouton.

En 1990 à la cité SONATEL de Khar Yallah, Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) réapparut en vision à la dame Salimata Pouye
(décédée en 2008) à qui il montra la photo de la Sainte Marie désignée comme étant sa mère en lui demandant dorénavant de se couvrir de la sorte et en lui intima l’ordre d’enlever ses mèches la même nuit. Ce qui fut fait.

En 1991 Djibril Hane greffier en chef de son état, eût le privilège de recevoir Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) à 4 heures du matin dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 1991 qui lui déclara : « Je suis Issa Rouhou Lahi, je suis celui qui fut blanc puis noir, j’ai visité le monde entier… Je suis alors venu dans cette grotte de l’Ouest pour y demeurer 2000 ans pour recouvrer la paix de mon âme et me guérir de mon amertume ». Il s’en référa au Khalif Seydina Mame Alassane Lahi dans une correspondance assez explicite.

Plus tard Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) apparut à Mbao, sur un écran de télévision en panne au domicile de Feu Abdoulaye Pouye. En 2002, son image a été observée avec, à coté, celle de la Kaaba sur un mur à Médine pendant le Hajj devant des témoins parmi lesquelles Chérif Moussa Gueye neveu du Khalif des Layènes.

Le 09 mai 2003 à Bargny, c’est un autre talibé tidjane devenu layène par la suite du nom de Mamadou Gueye qui eût le privilège de voir physiquement Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) vêtu de blanc et enturbanné de noir et blanc et lui dit : « C’est moi le Prophète Issa ». Mamadou Gueye Laye le reverra ultérieurement en tenue rouge, sous la peau blanche, les cheveux curly, ondulée et scintillants de brillance, la perle visible à son œil gauche lui permit de le reconnaître.
En 2005 à Yoff MBenguène, il est apparut sur un mur du domicile de Adja Ngoné Diop à son retour de la Mecque.
En 2006, à la Mecque, il fit une nouvelle apparition corporelle sous la peau blanche auprès de Bamar Wade en tenant subitement ses doigts entrain d’égrener le chapelet, il le secoua. Pris de peur, ce dernier leva la tête et découvre le visage du Saint Maître qui lui adressa la parole. Il tomba évanoui. Cet événement s’est déroulé en présence de Serigne Cheikh MBacké Lahi fils du Khalif qui lui permis de reprendre ses esprits.

Le 30 janvier 2008, à Rufisque c’est Awa MBaye qui découvre subitement l’effigie de Seydina Issa Rouhou Lahi(PSL) sur le mur de sa cuisine. Elle s’est récemment mariée à un layène. Le 14 décembre 2008, à la Gueule Tapée l’effigie de Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) est apparu à nouveau sur un écran de télévision à la rue 63 x 54 devant Madame Fatoumata Seck talibé de Serigne Babacar Sy. Monsieur Mbaye Seck, également fervent talibé tidiane, a vu Seydina Issa Rouhou Lahi(PSL) en cher et en os sur la plage de Diamalaye Cambérène alors qu’il était venu se recueillir à son Mausolée.

Avril 2009, Yana Sow Yoff, talibé mouride devenue layène après l’apparition de Seydina Issa Rouhou Lahi(PSL) sur ses rideaux en compagnie de Seydina Mandione Lahi et Seydina Ababacar Lahi. A Bargny quartier Ndaldaly Wadène, Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) apparaît dans une chambre. Je me suis moi-même rendu sur les lieux pour constater.

Sous le khalifat de Seydina Mame Alassane Lahi, il est également apparu dans une photo peu ordinaire, le visage un peu tiré qui laisse apercevoir une vieillesse dans une « grosse de sucre CSS ». Des pêcheurs de Bargny non layènes l’ont vu en mer derrière le phare tout de blanc vêtu et enturbanné en noir et blanc assis seul sur une sorte de pirogue surplombée par un voile en forme d’arc. A distance, le Saint homme, sur un ton qui raisonne comme un haut parleur leur demanda les raisons de leur présence ici et leur village d’origine. « Nous sommes de Bargny et sommes à la recherche de poissons introuvables » répondirent-ils. « Je vais vous faire des prières » leur lança Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL), non sans leur dire qu’il dispose de braves talibés à Bargny. Aussitôt dit, aussitôt fait. Ils lancèrent une pêche très fructueuse et voulurent l’en remercier avant de rentrer. Mais grande a été leur surprise de le voir cette fois assis sur l’océan, un livre de Coran ouvert entre ses mains.

L’ensemble de ces apparitions constituent des miracles réalisés par le Prophète Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL) fils de Seydina Limamou Lahi (PSL) et qui ont marqué ces 25 dernières années comme pour faire comprendre à l’humanité toute entière que le Mahdi et Issa fils de Marie sont déjà venus conformément à ce qui a été annoncé par le Prophète Mohamed (PSL) dans les Hadiths authentiques et concordants et font partie des signes précurseurs de l’Heure.

El Hadji Seydina Issa Laye Diop

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non