ACTUALITES

LES KORITÉS ET TABASKIS : De Seydina Limamou LAHI (PSL) à ses illustres fils

today22 avril 2023 170 5

Arrière-plan
share close

De l’importance de participer ou d’assister à la prière de Korité

Depuis l’époque de Seydina Limamou Lahi Al Mahdi (PSL), le jour de Korité, sa prière matinale et sa veillée religieuse ont une place importante dans la vie de la Communauté Layène.

Serigne Makhtar Lo nous dit:
“Au milieu du mois, il (Seydina Limamou Lahi) nous ordonna d’écrire des lettres à destination de toutes les parties du Sénégal pour demander à ses fidèles de venir assister à la fête de la fin du Ramadan (la Korité), et cela parce qu’il savait que la fin de sa vie terrestre était proche”.

Le Moukhadam Baye Libasse Sall, nous raconta que Seydina Limamou Laye exhortait tous les membres de sa Communauté, hommes et femmes, grands comme enfants, à venir participer ou assister à la prière de la KORITÉ. Et même les femmes en période de menstrues y étaient conviées, mais non pas pour participer à la prière mais pour y assister en étant tout à fait derrière.

Ceci d’ailleurs même était une pratique que le Prophète avait enseigné lors de sa première mission en Arabie d’après ce hadith:

عن أم عطيَة، قالت: “أَمَرَنَا رَسُولُ اللَّهِ ﷺ أَنْ نُخْرِجَهُنَّ فِي الْفِطْرِ وَالأَضْحَى الْعَوَاتِقَ وَالْحُيَّضَ وَذَوَاتِ الْخُدُورِ فَأَمَّا الْحُيَّضُ فَيَعْتَزِلْنَ الصَّلاَةَ وَيَشْهَدْنَ الْخَيْرَ وَدَعْوَةَ الْمُسْلِمِينَ” (‏رواه مسلم‏ ٨٩٠)

D’après Oum ‘Atiya (qu’Allah l’agrée): “Le Prophète ﷺ nous ordonnait de faire sortir pour l’aid el fitr (Korité) et l’aid el adha (Tabaski): les jeunes filles, les femmes en menstrues et les jeunes vierges, quant aux femmes en menstrues elles ne priaient pas mais assistaient au bien et aux invocations des musulmans”. (Muslim n° 890)

Et c’était le Mahdi en personne qui présidait et dirigeait les prières de Korité ou Tabaski sur l’esplanade de Diamalaye au bord de l’océan.

Après son rappel à Dieu le 29 octobre 1909, son fils Seydina Issa Rouhou le succéda et effectua les mêmes rituels.

La première prière d’Aid sur l’esplanade de Diamalaye que Seydina Issa Rouhou Lahi présida, fut celle d’une Tabaski en décembre 1909.

Quarante ans après, en juillet 1949, vers la fin de sa vie, Seydina Issa Rouhou Lahi ouvrit la mosquée de Yoff et y dirigea sa première et unique prière durant le jour de la Korité de cette année. Et c’était une prière de Tisbar.

Seydina Mandione prit la place de Seydina Issa Rouhou Lahi après la disparition de ce dernier, le 21 août 1949.

De même que son prédécesseur, Amar Mandione, sa première prière d’Aid en tant que Khalif fut une Tabaski en octobre 1949. Et durant celle-ci, un oiseau unique en son genre, se posa sur l’épaule du successeur du Messie à Diamalaye.

En plus de la prière matinale de la Korité, celle de l’après-midi ou Tisbar avait aussi un grand caractère car regroupant aussi tous ces fidèles venus de l’intérieur du pays, de Yoff et de ses environs tels que: Cambérène, Dakar, Ngor, Rufisque, Bargny, Thiaroye et d’ailleurs.

Durant les jours de Korité, Seydina Ababacar Lahi avait l’honneur et le privilège de diriger la prière de Tisbar dans la mosquée de Yoff. Et c’était en parfait accord avec le Khalif de l’époque Seydina Mandione Lahi.

Seydina Ababacar Lahi a dirigé aussi la prière d’Aid en fin mars ou début avril 1966. Ce fut une prière de Tabaski car le Khalif Seydina Mandione avait été empêché avec le poids de l’âge.

Dewénati inchallah
Bonne fête à tous🙏🏾🙏🏾🙏🏾
🌙⭐
✍🏽CHERIF ABDOURAHMANE LAYE
Petit-fils de Seydina Limamou Lahi Al Mahdi (PSL)
Président de ZIKROULAHI international

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non