ACTUALITES

THEME DE LA 143ème EDITION DE L’APPEL

today25 janvier 2023 74

Arrière-plan
share close

La paix et le développement à la lumière des enseignements de Seydina Limamou Lahi (psl)

C’est désormais officiel. Le thème de la 143ème  édition de la commémoration de l’Appel de l’Imam Al-Mahdi (pls) est  : la paix et le développement à la lumière des enseignements de Seydina Limamou Lahi (psl). Ce thème rendu public par la Commission scientifique de la Communauté sera au cœur de tous les débats qui seront organisés au niveau des médias. Il devrait également faire l’objet d’un forum que la Commission scientifique organise traditionnellement.

Nous vous proposons cet extrait tiré du livre Optique sur Almuntazar de l’écrivain chercheur Ibrahima Abou SAMB qui parle justement du thème dans son chapitre 2 intitulée la solution proposée par le Mahdi.

 

La conception qu’a le Mahdi sur le développement n’est pas une conception personnelle. En tant que messager, il a adopté la conception de l’islam qui consiste à ramener cette notion au concept de salut ou de bonheur. En effet, le développement n’est pas une fin en soi. Il n’aura de raison d’être que s’il permet l’épanouissement de l’homme. Pour un musulman ou un croyant d’une manière générale, il ne suffira pas d’être en quête du bonheur sur terre mais plutôt d’un bonheur ici-bas et dans l’au-delà. Cela nous ramène à la fameuse prière du Prophète (psl) « rabana atina fid dunya hassanatan wa fil ahirati hassanatan » (Seigneur accorde nous le salut ici-bas et dans l’eau delà). C’est-à-dire que l’islam cherche un équilibre entre l’épanouissement ici-bas et le salut dans l’autre monde. Cette quête dernière conditionnera la manière d’acquérir les richesses et qui, ipso facto, rend la formule « tous les moyens sont bons pour réussir » inopérante.

Le capitalisme a fini de montrer ses limites d’où l’apparition de propositions alternatives telles que la théorie participaliste. Cela résulte de l’échec successif de toutes les tentatives de réformes, d’ajustements ou de rééquilibrage du système. Les tenants de cette théorie participative ou participaliste en sont arrivés à vouloir tenir le taureau par les cornes. Le problème n’est donc pas conjoncturel mais systémique. Il ne s’agit pas d’une question d’ajustement ou d’accommodation selon l’environnement économico-sociétal. Le vrai problème est la base même du système : l’usure, la spéculation.

Nous remarquerons ainsi que le Mahdi mène son combat sur trois fronts : le front personnel, le front sociétal, le front économique. « Oui, Allah ordonne l’équité et la bienfaisance, et que l’on donne aux proches parents. IL interdit la turpitude, l’acte répréhensible et l’oppression. IL vous exhorte afin que vous réfléchissiez ».

EXTRAIT OPTIQUE SUR ALMUNTAZAR

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non