CHRONIQUES

TRIBUNE DU VENDREDI N°126 : Les mérites et les bienfaits de la « Salâtu anlâ Nabi »

today7 octobre 2023 206 2 5

Arrière-plan
share close

 Les mérites et les bienfaits de la « Salâtu anlâ Nabi »

Le mois de Rabîul Awwal où nous sommes est le mois de naissance de la meilleure des créatures d’Allah, Seydina Mouhamad Ibn Abdillah (asws). Il naquit au 12ème jour de ce mois l’an 570 dans une Arabie baignant dans les flots du paganisme régnant. À cette époque, « Lâta, Ounzâ » et une floraison d’autres divinités créées (des statuts, en l’occurrence) étaient censés régenter le quotidien et le devenir des hommes. C’est pourquoi, la naissance de « Al Moustapha » dans ces contrées désertes où obscurantisme et injustice régnaient en maitres allait bouleverser à jamais les mœurs et les us du peuple arabe.

En effet, Seydina Mouhamad a été créé et envoyé sur cette terre pour parfaire les comportements, annihiler toute velléité de shirk et introduire la lumière du tawhiid (l’unicité d’Allah) dans le cœur des hommes et le quotidien de l’humanité. Désormais plus personne n’a le droit d’adorer une divinité autre qu’Allah Tout-Puissant et Maitre de la Création. Allah renforça son messager « Habiboullah » en l’élevant à la dignité de « Rahmatan lil Anlamîne » par décret irrévocable tel que mentionné dans le Coran :

{ وَمَاۤ أَرۡسَلۡنَـٰكَ إِلَّا رَحۡمَةࣰ لِّلۡعَـٰلَمِینَ }

« Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’Univers ». [Sourate AL-ANBIYÃ’ : 107]
Cette nomination lui confère le rôle d’intercesseur ici-bas et au Jour du Jugement.

Dans un hadith relaté par Anas, le Messager (asws) a dit : « Ne sera croyant d’entre vous, que celui qui me voue un amour plus intense que celui qu’il se voue à lui-même, à ses biens, à ses enfants et à toutes les gens. » Comme pour appuyer ce propos, Boukhari rapporte que le prophète avait clairement éclairé la question en s’adressant directement à son compagnon et deuxième Khalif Omar Ibn Al Khattab : « …Non, Omar ta foi ne sera complète, que lorsque je te serais plus cher que ta personne, ta famille, ta fortune et tes enfants ».

Ce dernier hadith nous rappelle ces vers du poète Libasse Niang :
Gënël nga nu sunuy ndey
Gënën nga nu sunuy baay
Té yaa gën sunuy maam
Gënël nuy junni

Cet amour pour le prophète arabe a été régulièrement nourri et entretenu à travers les générations. Au Sénégal, plusieurs guides soufis à l’image du Cheikh Sidi El Hadji Malick, de Cheikh Ahmadou Bamba, etc. ont composé de délicieuses odes à la gloire de Seydina Mouhamad (asws). Toujours dans ce pays, l’amour que les musulmans lui porte a conduit à la célébration annuelle dans une ferveur indescriptible de l’anniversaire de la naissance du meilleur de la Création dans tous les foyers religieux à travers un événement communément appelé « Gamou ». Et c’est cela qui a inspiré cette présente tribune pour montrer encore la dimension exceptionnelle du Sauveur de l’Humanité de Seydina Mouhamad (asws).

Le rang élevé qu’occupe Seydina Mouhamad au-dessus de la Création a fait qu’Allah a ordonné aux croyants de prier sur Son messager :

إِنَّ ٱللَّهَ وَمَلاَئِكَـتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى ٱلنَّبِيِّ يٰأَيُّهَا ٱلَّذِينَ آمَنُواْ صَلُّواْ عَلَيْهِ وَسَلِّمُواْ تَسْلِيماً

« Allah et Ses anges prient sur le prophète, Ô vous qui avez cru, priez sur lui et saluez-le abondamment. » (Sourate al Ahzab, 56)

L’on peut remarquer grâce à ce verset qu’Allah et Ses anges sont les premiers à donner l’exemple en priant sur le prophète ; ce qui est un autre privilège accordé à Seydina Mouhamad (asws). Il convient, toutefois, de préciser que cette prière que nous faisons sur le prophète n’est en aucun cas une intercession en sa faveur. Au contraire, c’est une manifestation de gratitude à son endroit, une occasion pour renforcer notre amour pour lui et pour tirer des bienfaits et mérites indénombrables comme il a été mentionné dans plusieurs hadiths. À titre d’exemple, Muslim rapporte que selon ‘Abdullah Ibn ‘Amr Ibn al-‘As, le Prophète (asws) a dit : « Quiconque prie sur moi une fois, Dieu priera sur lui dix fois en retour ».

Dans une autre version rapportée par At-Tirmîdhî le messager d’Allah a ajouté ceci : « …, lui inscrira dix « hassanât » (œuvres pieuses), lui pardonnera dix « sayyi’ât » (péchés) et l’élèvera de dix grades ». S’inscrivant toujours dans ce même sillage, Anas (rta) soutient que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit « Celui qui prie une prière sur moi, Allah et les Anges prient sur lui dix prières, Il lui enlève pour cela dix péchés et il l’élève pour cela de dix degrés ».

Nous aimons tous le prophète plus que notre propre vie sans pour autant l’avoir connu. C’est sans doute pour cette raison qu’Allah nous donne la possibilité de pouvoir communiez et interagir avec lui malgré qu’il ait disparu depuis 632. Cela est prouvé par ce hadith de Abou Hourayra où le prophète (asws) dit :
« Nul ne me salue, sans que Dieu ne me restitue mon âme afin que je réponde à ses salutations ».

Et il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’à Médine pour prier sur lui dans la mesure où, selon Abou Hourayra, le Prophète a dit : « Ne faites pas de ma tombe un lieu de fête et priez sur moi car vos prières me parviennent ou que vous soyez. » Dans une autre version, il est mentionné : «Dieu le Très Haut a chargé les anges de me faire parvenir la prière et le salut de chaque membre de ma communauté… Donc, où que vous soyez, priez sur moi, j’en serai informé et votre prière me parviendra ».

L’assiduité à la prière sur le prophète, assure aussi son intercession pour le fidèle au Jour du Jugement. Ainsi plus le fidèle augmente sa prière sur le prophète plus il sera plus méritant pour bénéficier de son intercession. À ce propos, Tirmîdhî rapporte que selon Ibn Mas’ud, le Prophète a dit : « Les gens les plus dignes de mon intercession le jour de la Résurrection seront ceux qui auront fait le plus de prières sur moi. » Dans ce même ordre d’idée, prier sur le prophète peut facilement garantir le Paradis. En effet, selon Abdurrahman Ibn Awf, le Prophète (asws) rapporte que : « L’ange Gabriel lui a dit : Ô Mohammed, quiconque de ta communauté prie sur toi, soixante-dix mille anges le bénissent, et celui qui est béni par les anges fait partie des gens du Paradis ».

Concernant le meilleur moment pour la prière sur le prophète, il faut savoir que tous les moments et tous les jours sont bon pour le faire. Mais le vendredi est le meilleur jour pour le faire en vertu du hadith suivant rapporté par Bukhari : « La meilleure de vos journées est le vendredi, multipliez donc la prière sur moi ce jour-là, car elle me parviendra à chaque fois ». On lui demanda alors : « Comment te parviendrait-elle alors que tu ne seras que poussière ? » Le Prophète, paix et salut sur lui, a répondu : Dieu a interdit à la terre de détruire le corps de Ses prophètes ». D’ailleurs, dans xurratul ayni, Serigne Chouheybou Mbacké ibn Khadimou Rassoul (rta) rapporte que : Par ailleurs, le fait d’ignorer la prière sur le prophète présente des risques. En effet, selon ‘Ali, le Prophète a dit : « L’avare est celui auprès duquel on m’a mentionné et qui n’a pas prié sur moi. » (rapporté par Tirmîdhî). Abou Hourayra rajouta que le Prophète a même dit : « Que soit humilié l’homme auprès duquel on m’a mentionné et qui n’a pas prié sur moi. » (Tirmidhi)

La salâtou anla nabi comporte une multitude de versions. L’une des plus célèbres est la formule « Allâhumma salli anlâ Seydina Mouhammadin wa sallim ». Mais quand on l’interrogea sur la formule à utiliser pour prier sur lui, le prophète avait indiqué la « salâtou ibrahimiyya ». À ce propos, Muslim rapporte ceci de Abou Mas’ud Al Badri : « Le Prophète vint nous trouver alors que nous étions en présence de Sa’d ibn ‘Ubada. Bashir ibn Sa’d demanda : « Dieu nous a ordonné de prier sur toi, Prophète de Dieu. Comment devons-nous le faire ? » Le Prophète se tut si longtemps que nous regrettâmes qu’il lui eût posé la question. Puis le Prophète dit : « Dites : « Seigneur, prie sur Muhammad et sa famille comme Tu as prié sur la famille d’Abraham. Et accorde Tes bénédictions à Muhammad et à sa famille comme Tu les as accordées à la famille d’Abraham. Tu es certes Digne de louange et Majestueux. » Quant au salut, faites-le comme vous l’avez appris. »

اللَّهُمَّ صَلِّ عَلَىٰ مُحَمَّدٍ وَعَلَىٰ آلِ مُحَمَّدٍ كَمَا صَلَّيْتَ عَلَىٰ إِبْرَاهِيمَ وَعَلَىٰ وَعَلَىٰ آلِ إِبْرَاهِيمَ إِنَّكَ حَمِيدٌ مَجِيدٌ
اللَّهُمَّ بَارِكْ عَلَىٰ مُحَمَّدٍ وَعَلَىٰ وَعَلَىٰ آلِ مُحَمَّدٍ كَمَا بَارَكْتَ عَلَىٰ إِبْرَاهِيمَ وَعَلَىٰ آلِ إِبْرَاهِيمَ إِنَّكَ حَمِيدٌ مَجِيدٌ

Cela n’empêche guère l’utilisation d’autres formules de prières sur le prophète. Et l’ouvrage Dalâilul Kheyrât en rassemble tout un paquet. Parmi les salât sur le prophète il y a un qui sort du lot eu égard à l’étendue des bienfaits qu’elle renferme : c’est la « Salâtul Fâtih ». Elle a été inspirée une première fois au pôle Sidi Mouhamad Al Bakriy après qu’il a effectué une retraite spirituelle de plusieurs années à la Mecque dans le but de recevoir du Seigneur la formule de prière qui rassemble toutes les autres prières, leur essence, leur secrets et leur bienfaits. En guise de réponse-récompense il lui fut donné la célèbre « Salâtul Fâtiha ». Mais il lui était interdit de la rendre publique car elle était destinée au Qutbul Maktûm Cheikh Ahmad At-Tîjân fondateur de la voie soufie éponyme. Selon Seydina Cheikh une seule récitation de la Salâtul Fatihi équivaut à 600.000 autres prières sur le prophète.

اَلَّلهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ الْفَاتِحِ لِمَا أُغْلِقَ وَالْخَاتِمِ لِمَا سَبَقَ نَاصِرِ الْحَقِّ بِالْحَقِّ وَالْهَادِى إِلَى صِرَاطِكَ الْمُسْتَقِيمِ وَعَلَى آلِهِ حَقَّ قَدرِهِ وَمِقْدَارِهِ الْعَظِيم

La salat sur le prophète est un bon moyen pour effacer ses péchés, gagner des œuvres pieuses et se rapprocher du Très-Haut.

Par Chérif Alassane Lahi Diop « Sibt Sâhibou Zamâne »,
Analyste politique et économique,
Expert en Commerce et Management des Affaires Internationales,
Secrétaire Général de Vision 129.

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non