CHRONIQUES

TRIBUNE DU VENDREDI N°62 : À l’heure du bilan et des nouvelles résolutions

today7 janvier 2022 14

Arrière-plan
share close

À L’HEURE DU BILAN ET DES NOUVELLES RÉSOLUTIONS

L’année 2021 ne fut que la continuité de la précédente (2020) marquée par l’invasion planétaire de la covid-19, ce nouveau virus qui, en un temps record, a montré notre incapacité et a fini de mettre à genoux l’économie mondiale. Pourtant au début de 2021 une lueur d’espoir était pressentie ; le bout du tunnel vers un lendemain meilleur pouvait même être aperçu. Toutefois, une deuxième vague puis une troisième et une mutation progressive du satané virus ont fini de plomber cet espoir de lendemain meilleur. Et l’arrivée de nouvelles vagues n’a prouvé que notre négligence commune, notre indiscipline devant le respect du protocole sanitaire (mesures barrières, vaccination, etc.) mis en place par l’OMS et les spécialistes. 

Par ailleurs, ce fut une année pendant laquelle nous avons tous assisté, impuissants, à des scènes d’une rare violence un peu partout à travers le pays avec les regrettables évènements de mars 2021. Ces scènes de violence ont malheureusement conduit à la destruction de biens aussi bien publics que privés. Mais pire encore, cela a entrainé des pertes de vies humaines au sein du peuple sénégalais. Et le mot d’ordre doit être : « PLUS JAMAIS CELA ! »

Sur le plan individuel, plusieurs erreurs ont été commises tant dans nos actes que dans nos propos. Avec cette nouvelle année 2022 qui vient de démarrer, l’espoir est encore permis à nous autres rescapés de 2021. Mais il est de notre devoir à tous de faire le point sur ces erreurs, ces manquements, ces lacunes et ces errements non négligeables qui ont conduit en quelque sorte à nos échecs sur les plans individuel comme collectif. Pour ce faire, il faudra répertorier toutes nos actions bonnes ou mauvaises réalisées au cours de 2021 pour mieux corriger ce qui peut l’être encore, renforcer le positif et prendre la ferme résolution de ne plus laisser se produire, à l’avenir, ce qui est déjà fait et qui ne peut plus être réparé. Nous ne devons plus, en aucun cas, laisser personne, qu’il soit du pouvoir ou de l’opposition, nous pousser à détruire notre patrimoine commun, nos biens publics ou ceux d’autrui. Si nous ne sommes plus d’accord avec nos gouvernants, gardons notre mal en patience et utilisons nos armes à savoir le droit de vote et nos précieuses cartes d’électeur pour les renvoyer à leur ancienne condition de simples citoyens. Si nous ne sommes pas d’accord avec l’opposition qui s’est autoproclamé « défenseurs des intérêts du peuple », faisons-le lui savoir tout simplement en ne prenant plus part à leurs manifestations.

Allah nous recommande dans Son Coran :

« O vous qui croyez ! Obéissez à Allah et obéissez au Messager, et à ceux qui ont de l’autorité sur vous. » [An-Nisa, 59]

À travers cette injonction nous pouvons comprendre que l’engagement envers Allah et Son Messager (asws) sont mis sur le même plan que l’engagement envers la patrie par l’entremise des dirigeants élus pour représenter toute la Nation. Seydina Mouhammad (asws) nous enseignait à son tour que « hubbul watni minal imani » c’est-à-dire que « L’amour de sa patrie fait partie intégrante de la foi. » Et aimer sa patrie, c’est respecter ses institutions, protéger ses biens et être prompt à le servir en toute loyauté et en toute transparence en cas de besoin.

Sur le plan de nos rapports avec nos concitoyens, il faudra essayer d’évaluer les torts que nous leur avons faits au cours de l’année 2021. Ensuite, dans la mesure du possible, nous devrons nous en excuser en toute humilité auprès d’eux avec l’intention ferme de ne plus le refaire à l’avenir. Cela permettra de mieux cultiver et maintenir l’entente et la cohésion en notre sein. En ce qui concerne maintenant notre relation avec Allah le Tout-Puissant, nous devons aussi en faire le bilan pour mieux parfaire notre condition de serviteur. À ce niveau il convient de souligner que l’Islam nous enseigne que pour se faire excuser un tort ou un péché, l’individu doit d’abord le reconnaitre, ensuite il doit le regretter pour enfin prendre la ferme décision de ne plus le refaire dans le futur.

Pour en revenir à la propagation de la covid-19, nous en appelons à la responsabilité de tous : respectons les consignes dictées par ceux que le verset (60 de la sourate 4) cité plus haut appelle les « uwlîl amri minkum » c’est-à-dire les détenteurs du commandement parmi [nous] » et qui sont les autorités étatiques, les médecins, le personnel de santé, etc. Portons les masques surtout dans les lieux publics, respectons la distanciation sociale, évitons de se serrer la main, évitons les rassemblements inutiles, lavons-nous les mains régulièrement avec les solutions préconisées.

Pour mieux démarrer l’année 2022, nous partageons avec vous en guise de rappel ces recommandations du saint-maitre Seydina Limamou Lahi (asws), qui, nous en sommes sûrs, nous seront d’une grande utilité :

-Première recommandation : « Ô mes compagnons, hommes et femmes, je vous engage à vous laver (l’esprit et le corps) dans ce monde-ci, car il vaut mieux le faire ici que d’être soumis à ce lavage dans l’autre monde. » [Extrait premier sermon]

Dans ces propos du saint-maitre des Ahloulahi, il faut savoir que le terme « laver » est une métaphore qui renvoie au fait de se purifier aussi bien l’esprit que le corps. C’est pourquoi il faut comprendre de ce propos qu’il vaut mieux se purifier soi-même de son vivant et pendant qu’il est encore temps au lieu d’attendre de rejoindre l’autre monde et d’être soumis à un lavage forcé [effectué par les anges pour nous purifier de nos péchés]. Pour purifier l’esprit, il faudra s’adonner à la pratique d’actions qui nous rapprochent davantage du Seigneur. Et Seydina Limamou lui-même (asws) avait cité des exemples en ce sens :

« Ne négligez pas d’évoquer le souvenir de Dieu partout où vous vous trouvez. Le rappel du souvenir de Dieu diminue les mauvaises actions et multiplie les bonnes. Or, celui qui totalise beaucoup de bonnes actions et peu de mauvaises, aura pour demeure le paradis, s’il plaît à Dieu. »

Et comme pour répondre à la question de savoir comment évoquer le souvenir de Dieu, Seydina Limamou Lahi (asws) précisait en s’appuyant sur le Coran :

– « Pensez à Dieu que vous soyez debout, assis ou couchés » [An-Nisa, 103]

– « Méditez sur les prodiges de Dieu, comme la création des Cieux et de la Terre. Dieu a ordonné que l’on multiplie son souvenir, car Lui le Très Haut a dit : « répétez souvent le nom de Dieu et célébrez-le matin et soir » [Al Ahzab, 41]

La prononciation de formules telle que l’« istighfâr » (« Astaghfirulâha »), la « kalimatul Ikhlâç » (« lâ ilâha illâ Allah ») permet très rapidement et très efficacement de se purifier l’esprit.

Pour purifier maintenant le corps, il faudra faire régulièrement les ablutions mineures [à chaque prière comme le recommande le saint-maitre] et la grande ablution éventuellement.

Deuxième recommandation : « Regrettez ce qui est déjà passé, réparez ce qui peut l’être, et prenez de bonnes résolutions. Servir Dieu est un devoir de toute créature, car Dieu le Très Haut a dit : « Je n’ai créé les hommes et les djinns qu’afin qu’ils m’adorent » (Coran, chapitre 51, verset 56).

Enfin pour mieux réussir cette nouvelle année avec l’aide d’Allah, suivons Sa recommandation à savoir :

وَتَزَوَّدُوا۟ فَإِنَّ خَیۡرَ ٱلزَّادِ ٱلتَّقۡوَىٰ وَٱتَّقُونِ یَـٰۤأُو۟لِی ٱلۡأَلۡبَـٰبِ

Ce qui signifie « et prenez vos provisions ; mais vraiment la meilleure provision est la piété. Et redoutez-Moi, ô vous qui êtes doués d’intelligence ! » [Al Baqara, 197]

Un grand merci à l’équipe #LayeneDigital et à Sélou Laye.

Nos meilleurs vœux à toutes et à tous, très chers lecteurs. Que nos meilleurs vœux de bonheur, de santé et de réussite vous accompagnent toutes et tous. Bonne et heureuse année 2022.

Que Paix, Salut et Bénédiction soient éternellement renouvelés sur notre maitre Seydina Limamou Lahi Al Moukhtar Wa Seydil Anlamine !

Par Chérif Alassane Lahi Diop “Sibt Sâhibou Zamâne”, 
Analyste politique et économique,
Expert en Commerce et Management des Affaires Internationales,
Secrétaire Général de Vision 129.

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non