CONTRIBUTION

Chapitre 3 – Thème 3 : LA REVOLTE DU DIABLE

today30 novembre 2022 102 1 1

Arrière-plan
share close

CHAPITRE 3 THEME 3 : La révolte du Diable

Le scénario de la révolte du diable nous est apporté dans le Coran dans plusieurs sourates. Dieu ordonna aux anges de se prosterner en Adam après avoir insufflé Son Esprit en lui. Le diable s’appelait auparavant Hadith, il était du nombre des serviteurs de Dieu. Le coran nous apporte qu’il est du nombre des djinns.

Sources coraniques sur la nature du diable

وَإِذْ قُلْنَا لِلْمَلاَئِكَةِ اسْجُدُواْ لآدَمَ فَسَجَدُواْ إِلاَّ إِبْلِيسَ أَبَى وَاسْتَكْبَرَ وَكَانَ مِنَ الْكَافِرِينَ

Or, lorsque Nous avons dit aux anges : « Prosternez-vous à cause d’Adam », alors, ils se prosternèrent sauf Iblis qui refusa, et s’automagnifia,  et se trouva parmi les dénégateurs.

Sourate 2 ( Al Baqarah) verset 34

وَإِذْ قُلْنَا لِلْمَلَٰٓئِكَةِ ٱسْجُدُوا۟ لِءَادَمَ فَسَجَدُوٓا۟ إِلَّآ إِبْلِيسَ كَانَ مِنَ ٱلْجِنِّ فَفَسَقَ عَنْ أَمْرِ رَبِّهِۦٓ

Et lorsque nous avons dit aux Mala’ika (anges) : “prosternez-vous pour Adam”.  Alors, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblis : il se trouva parmi les djinns, et se révolta contre l’Ordre de son Enseigneur.

Sourate 18 (Al-Kahf)  verset  50

قَالَ مَا مَنَعَكَ أَلَّا تَسْجُدَ إِذْ أَمَرْتُكَ قَالَ أَنَا۠ خَيْرٌ مِّنْهُ خَلَقْتَنِى مِن نَّارٍ وَخَلَقْتَهُۥ مِن طِينٍ

Sourate 7 (Al Araf) verset 12

Il (Allah) dit : « Qu’est-ce qui te fait refuser de te prosterner quand Je te l’ai ordonné ? », il (Satan) dit : « Je suis meilleur que lui. Tu m’as créé de feu et Tu l’as créé de fine argile ! »

En analysant ces passages coraniques, nous voyons clairement que Iblis le diable est un djinn qui vivait parmi les anges. Après avoir refusé de se prosterner devant Adam, il est désormais compté dans le lot des associateurs (Kafirina).

Hadiths sur la nature d’Iblis

Al-Hasan Al-Basrî a dit dans son ouvrage Jâmi’ Al-Bayân 1-179 que : « Iblis n’a jamais fait partie des anges ».

Shahr Ibn Hawshab a dit : Il était parmi les djinns, et lorsque ces derniers semèrent la corruption sur terre, Allah سبحانه و تعالى leur envoya une armée d’anges qui les combattit et les força à se réfugier dans les îles au milieu des mers. Iblîs fut parmi les prisonniers et ils l’emmenèrent au ciel où il demeura.

Ibn ‘Abbâs a dit : Son nom était ‘Azâzîl – et dans d’autres versions Al-Hârith.

An-Nuqâsh a dit : Son surnom était Abû Kardûs.

La racine du mot Iblis est Ba La Sa qui signifie de rester sur place, de cesser de circuler, de ne marquer aucune activité ni d’évolution.

Pourquoi Iblis a-t-il refusé de se prosterner et les conséquences de ce refus ?

Le verset 34 de la sourate BAQARAH nous apporte l’épisode de la prosternation en ces termes :

« Or, lorsque nous avons dit aux anges : « Prosternez-vous à cause d’Adam », alors, ils se prosternèrent sauf Iblis qui refusa et s’automagnifia et se trouva parmi les dénégateurs ».

Dans le verset 12 de la sourate Al Araf, nous comprenons aisément pourquoi Iblis s’auto magnifia, en fait il pensait être meilleur qu’Adam du point de la constitution corporelle trouvant que lui est un djinn créé à base de feu sans fumée (énergie thermique) alors qu’Adam a été créé d’argile.

Alors que l’homme appelé Adam a été créé sur trois dimensions (corps, énergie et lumière).

Le coran utilise le mot « Aba » pour désigner le refus d’Iblis. Cependant ce mot devient  « Abi » qui signifie père si on remplace la fatha à la kasra de la lettre Ba. Or les anges se sont prosternés pour Adam à cause de l’Esprit qui était en lui qui est nul autre qu’Ahmad que Jésus annoncera comme étant le dernier messager. Ibn Arabi nous en éclaircit en ces termes :

Ainsi, Adam apparaît toujours second par rapport à Muhammad (psl) qui le précède en esprit, tandis que Muhammad (psl) reste toujours second par rapport à Adam, qui le précède corporellement :

Quant à la station spirituelle (maqām), Adam et tous ceux qui sont après lui ne sont que les héritiers de Muhammad (psl), car il était prophète alors qu’Adam, qui se trouvait entre l’eau et la boue, n’existait pas encore. La prophétie (nubuwwa) appartenait donc à Muhammad (psl) alors qu’il n’y avait pas d’Adam (AS), tout comme la forme humaine adamique appartenait à Adam (AS) alors que le Prophète (psl) n’avait pas encore de forme corporelle.

Adam (AS) est donc le père des corps humains et Muhammad (psl) est le père du patrimoine [spirituel], et ce depuis Adam jusqu’au moment où cet héritage sera clos. Ainsi, toute Loi divine qui apparut et toute science procèdent du patrimoine muḥammadien (mīrāth muḥammadī), en toute époque, en tout envoyé et prophète jusqu’au jour de la Résurrection ».

Après sa révolte, Iblis est désormais un dénégateur car n’exerçant plus le dépôt confié (Al Amana) qu’Allah lui avait assigné mais essaie de dérouler dorénavant son propre ordre.

Dans la sourate Al Araf et précisément des versets 13 à 18, Iblis demanda un délai à son Enseigneur afin de tenter Adam ainsi que sa descendance à obstruer la voie de la rectitude.

Dans le dernier thème, nous verrons en détails comment le diable a rusé Adam (AS) et Eve et les a fait sortir du paradis. Une nouvelle séquence du film de l’humanité va s’ouvrir.

KALAMOU LAHI

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (1)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non