DOCUMENT

HOMMAGE AU PROFESSEUR ASSANE SYLLA

today18 août 2020 429 1

Arrière-plan
share close

Le modèle, la référence

La communauté Ahlu Lahi a rendu, le vendredi 22 avril 2019, un hommage méritant au professeur Assane Sylla. Pour qui connaît l’homme et l’œuvre, cet hommage qui a eu lieu à travers un panel vient à son heure parce que le professeur Assane Sylla a incarné des valeurs hors pairs. Un homme d’une humanité remarquable et d’une dimension intellectuelle incommensurable. Nous vous livrons un aperçu de sa vie à partir d’une documentation fournie par Ndiaga Laye Dia, fidèle ami du Pr Assane Sylla et par la famille.

Le professeur Assane Sylla naquit à Dakar le 19 Septembre 1928, et a fait ses humanités d’abord à l’Ecole Normale de William Ponty de Dakar. Cet établissement qui a formé les meilleurs cadres de l’AOF d’alors. Puis il débarque à Grenoble ensuite à Paris  pour y poursuivre  des études de Lettres, de Mathématiques et de Physique. Une pluridisciplinarité qui va faire de lui un pionnier dans la recherche. De retour au Sénégal après de brillantes études, il occupera divers postes.

Ancien Professeur de Mathématiques et Physique-Chimie au lycée Technique Maurice Delafosse de Dakar, Il fut Directeur de Cabinet de Mr Amadou Makhtar Mbow alors Ministre de l’Education Nationale et plus tard expert à l’UNESCO en psychopédagogie au Niger de 1972 à 1974. Il fut également Professeur de Psychopédagogie à l’Ecole Normale Supérieure de Dakar durant plusieurs années. Maître de conférences, ancien Chef du Département d’Anthropologie culturelle et celui de Langues et Civilisations de l’Institut Fondamentale d’Afrique Noire de Dakar (IFAN). Le Pr Assane Sylla faisait partie de cette catégorie d’intellectuels travaillant inlassablement, passionné de recherche, cultivé, persévérant et toujours en quête de savoir, comme en témoignent ceux qui l’ont connu.

Il a véritablement pioché dans le champ de la religion comme le dit son ami et condisciple l’écrivain Cheik Alioune Ndao : « Ce qui surprend chez Assane Sylla, c’est sa constance. Fidèle à l’héritage de son terroir, il n’a jamais varié dans ses choix…, il était à cheval entre l’enseignement coranique et l’école française…. Voilà ce qui explique que la rencontre de l’Imam Moussa Gueye, un pur produit des daaras (école coranique) avec le chercheur Assane Sylla ait abouti à la parution des différentes anthologies de poésie wolof. Non seulement il a traduit des poètes français comme Hugo, Nerval, Leconte de L’Isle, La Fontaine, en wolof mais il a relevé le pari de donner la version entière du Coran dans le parler de la presqu’île du Cap Vert. »

C’est sa casquette de scientifique qui lui a permis de faire d’importantes recherches sur la fabrication d’un moteur solaire breveté et déposé à l’Institut National de la Propriété Industrielle de Paris (INPI). Invention qui pourrait avoir plusieurs applications en particulier la génération d’électricité ou le dessalement d’eau de mer qui sont d’une très grande actualité avec la crise énergétique et les problèmes de maîtrise de l’eau auxquels la plupart des pays africains se trouvent confrontés.

Baytir KA

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non