ACTUALITES

RETOUR SUR LE LIEU D’APPARITION DU MAHDI (psl)

today30 janvier 2023 138 1

Arrière-plan
share close

Dakar & ses îles : Un choix divin

Elles sont 4 îles qui doivent entourer le lieu d’apparition de l’Imam al Mahdi. Dieu a fait que ces 4 îles se trouvent bien à Dakar. Leur forme unie (voir image) donne le nom du Messager d’Allah, le Prophète Mouhammad (PSL).

Plusieurs auteurs du monde islamique ont tenté de décrire, à travers une littérature assez riche et pointilleuse, le contexte et les signes avant-coureurs de l’apparition à la Fin des temps de l’Imam bien-guidé qui mène à la bonne guidée à savoir l’Imam Al Mahdi. Dans la majorité de leurs écrits – parmi lesquels l’ouvrage Machârikul Anewâr – ces auteurs dont l’un des plus célèbres est sans doute l’Imam Khurtabiyu ont annoncé que l’apparition de l’Imam Al Mahdi se ferait à l’extrême Ouest, au bord de la mer, entre les rochers de l’Ouest lointain. Allant plus loin dans la description, l’Imam Ahmad Hanbal soutient dans le VIème volume de son Musnad que la ville où devrait apparaitre l’Imam de la Fin des Temps serait entourée par quatre îlots de pierres.

À partir de là, la localisation de la position géographique où devrait potentiellement apparaitre l’imam tant attendu devenait plus que précise. Pourtant, personne (ni même les érudits de race noire) n’osait imaginer que l’Afrique noire pourrait être considérée comme un lieu potentiel où pourrait apparaitre l’Imam Al Mahdi. Car depuis la nuit des temps, le peuple noir africain a été le plus opprimé de l’histoire du monde, le peuple le moins considéré au monde pour avoir été considéré comme des êtres inférieurs voire des esclaves.

Toutefois, un jour de dimanche 1er jour du mois lunaire de Chahbâne de l’an 1301 de l’hégire, un homme âgé d’une quarantaine d’années apparut au Sénégal, dans la région de Dakar et déclara être l’Imam Al Mahdi tant attendu, bouleversant toutes les attentes des oulémas du monde islamique. Limamou (ou Al Imâmou) Thiaw de son prénom était un habitant du village de pêcheurs de Yoff qui se trouve être le lieu le plus reculé à l’Ouest de la région de Dakar
et donc du continent africain et entouré par les massifs des Almadies.

Il lança son message en ces termes :« Adjîbou da’yallah yâ Mahcharal Insi wal Jinni innî Rassoulou Lâhi ileykoum ». Autrement dit : « Venez répondre à l’Appel de Dieu ô vous hommes et djinns, je suis le messager qui vous été envoyé (de la part de votre seigneur) ». Poursuivant son message Limamou Lahi le noir, l’illettré déclara en ces termes être la réincarnation (en chair et en os) du prophète (psl) : « …Mouhamad qui s’était endormi hier (en Arabie), s’est réveillé (au
pays du couchant)! Allah a mis en moi l’âme de Seydina Mouhamad. Je suis Seydil Awwalîna wa Seydil Aqirîn (Seigneur des premiers et des derniers Hommes) ».

Autre précision de taille, la région de Dakar à l’Ouest de laquelle se situe le village de Yoff est entourée par quatre (4) îles : les îles de Yoff, de Ngor, de la Madeleine (ou île Sarpan) et celle de Gorée. Par ailleurs, la forme de chacune de ces quatre îles renvoie à une des quatre lettres arabes qui composent le prénom du prophète Mouhammad à savoir : le « miim », le « khâ » et enfin le « dèèl ». Ainsi la forme de l’île de Yoff renvoie au « miim », celle de l’île de Ngor au « khâ », celle de l’île de la Madeleine au « miim » toujours et enfin celle de l’île de Gorée au « dèèl ». L’écriture de la lettre « khâ » dans le nom Mouhamad varie dans la mesure où quand elle est au milieu d’un mot, entouré par une lettre à gauche et une autre à droite elle prend la forme d’un « z » et est appelée en wolof « khâ dem déllou » qui signifie littéralement « dem » comme partir et « dellou » comme retourner ou revenir ».

Ces lettres qui forment le prénom Mouhammad semblent renfermer un certain message codé caché dans chacune d’elles et qui vient confirmer davantage la mission prophétique de Seydina Limamou Lahi (psl). En effet :
* le premier « miim » renvoie au prophète Mouhammad (psl) le prophète apparu en Arabie ;
* le « khâ dem dellou » signifie qu’il est parti et doit revenir par la suite ;
* le deuxième « miim » signifie Mahdi, cet Imam missionné par Allah pour sauver l’humanité à la Fin des Temps ;
* enfin le « dèèl » signifie Dakar.

En somme, le décryptage du sens des quatre lettres du prénom Mouhammad semble donc donner cette information : « Mouhamad a été envoyé à l’humanité une première fois en Arabie. Après avoir terminé sa mission il s’était retourné auprès du Seigneur qui l’a renvoyé une seconde fois en tant que (Imam) Mahdi pour une autre et dernière mission dans un autre coin du monde appelé Dakar! »

La tradition populaire des peuples autochtones de Dakar (les lébous) rapportent que deux de ces quatre îles qui entourent la presqu’île du Cap-Vert sont habitées uniquement par des djinns à savoir les îles de Yoff et de la Madeleine. Tandis que les deux autres sont habitées aussi bien par des djinns que parles hommes à savoir les îles de Ngor et de Gorée. Or comme rapporté plus haut, le Saint-Maître adressa son message aussi bien aux hommes qu’aux djinns.

Que la Paix, la Bénédiction et le Salut d’Allah soient en notre Saint-Maître Seydina Limamou Lahi Al-Mahdi (psl).

Chérif Alassane Diop LAHI

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non