ACTUALITES

NUIT DU VENDREDI : Nuit du rappel à Dieu de l’Imam al-Mahdi (psl)

today3 mai 2023 100 1

Arrière-plan
share close

Particularités et bienfaits du jour et de la nuit du Vendredi.

Rappel à Dieu de l’Imam Al Mahdi Seydina Limamou Lahi (PSL) : nuit de vendredi 14 Kori (Chawwal) 1327 à Yoff.

Selon Ibn Kathir dans son tafsir de la sourate 62 du Coran intitulé Al JOUMÀ’A nous fait savoir que :
Le jour du vendredi a des mérites plus que les autres jours de la semaine. En ce jour-là, Dieu acheva la création, Adam y fut créé, y fut admis au Paradis et en fut sorti. L’Heure se dressera en ce jour. Il est affirmé, d’après les traditions, que tous les peuples furent dirigés vers ce jour, mais les juifs choisirent un autre jour de repos (le Sabat: Samedi) où Adam n’y fut pas créé. Les chrétiens, quant à eux, choisirent le dimanche, le jour du commencement de la création. Dieu choisit pour notre communauté le vendredi le jour de l’achèvement de la création.

Abou Houraira rapporte que le Messager de Dieu -q u ’Allah le bénisse et le salue- a dit: «Nous, venus les derniers, serons les premiers au jour de la résurrection. Néanmoins ils ont reçu le Livre avant nous. Ce jour (du vendredi) que Dieu leur avait prescrit, ils se sont divisés à son sujet, mais ils nous a guidés vers ce jour, et les gens viennent par la suite:
les juifs le lendemain, et les chrétiens le surlendemain». (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Dieu ordonne aux fidèles de se réunir en ce jour en leur disant:

يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓا۟ إِذَا نُودِىَ لِلصَّلَوٰةِ مِن يَوْمِ ٱلْجُمُعَةِ فَٱسْعَوْا۟ إِلَىٰ ذِكْرِ ٱللَّهِ وَذَرُوا۟ ٱلْبَيْعَ ۚ ذَٰلِكُمْ خَيْرٌۭ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ

Comme le Prophète est la meilleure des créatures de Dieu, il est normal que ce jour soit approprié. Lors de sa 1ère mission, il n’avait pas vu le jour, ni rappelé à Dieu en jour pareil. C’est lors de sa seconde vie qu’il naquit et fut rappelé en une nuit de vendredi.

Chaque date a une nuit et un jour qui la contienne. Et la nuit précède le jour. Et le Coran dit à ce propos et en citant en premier la nuit :

تُولِجُ اللَّيْلَ فِي الْنَّهَارِ وَتُولِجُ النَّهَارَ فِي اللَّيْلِ

…Tu fais pénétrer la nuit dans le jour, et Tu fais pénétrer le jour dans la nuit,…

Al-Bukhârî rapporta dans son Târîkh, ainsi qu’Abû Yalâ, d’après Anas, que le Messager d’Allâh (paix et bénédictions sur lui) dit : « Le jour et la nuit du vendredi comportent vingt-quatre (24) heures, pas une heure ne passe sans qu’Allâh n’affranchisse six cents (600) personnes de l’Enfer alors qu’ils le méritaient. »

Ibn Adiyy et Al-Bayhaqî dans les Shuab en rapportèrent une variante : « pas une heure ne passe sans qu’Allâh n’affranchisse six cents mille (600 000) personnes de l’Enfer. »

Faisons un peu de mathématique:
Pour la 1ère version : 24 × 600 = 14 400 personnes seront affranchis de l’Enfer donc pour entrer au Paradis.
Pour la 2ème version : 24 × 600 000 = 14 400 000 personnes seront affranchis de l’Enfer donc pour entrer au Paradis.
Ainsi, si c’est l’entendement d’Ibn Adiyy et Al-Bayhaqî dans les Shuab est la version authentique, chaque année c’est
748 800 000 de personnes affranchis de l’Enfer durant les nuits et jours du Vendredi.

Ceci constitue aussi un bienfait de Dieu qu’il accorde à ses créatures qui séjournaient en Enfer et Il les affranchis durant la nuit et le jour du vendredi.

Il y’a aussi cet autre hadith qui parle de l’immunité contre le châtiment de la tombe pour celui qui décède le jour ou la nuit du vendredi : Abû Yalâ rapporte d’après Anas que le Messager d’Allâh – paix et bénédictions sur lui – dit : « Quiconque décède un vendredi sera à l’abri du châtiment de la tombe. »

Al-Bayhaqî rapporte dans le chapitre de la tombe, d’après `Ikrimah Ibn Khâlid Al-Makhzûmî : « Quiconque décède le vendredi, ou la nuit du vendredi, se verra apposer le cachet de la foi et sera préservé du châtiment de la tombe. »

Cet autre hadith renchérit et indique l’immunité contre l’épreuve de la tombe pour celui qui décède le jour ou la nuit du vendredi si bien qu’il n’y subit pas d’interrogatoire. D’après le récit rapporté et jugé bon par At-Tirmidhî et d’après Al-Bayhaqî, Ibn Abî Ad-Dunyâ et d’autres, selon Ibn Amr, le Messager d’Allâh – paix et bénédictions sur lui – dit : « Nul musulman ne mourra la nuit du vendredi ou le jour du vendredi sans qu’Allâh ne le préserve de l’épreuve de la tombe. »,
et dans une variante : « sans qu’il ne soit exempté de l’épreuve de la tombe » ou encore « sans qu’il ne soit protégé des examinateurs de la tombe ».

Les examinateurs de la tombe sont les Anges Munkar et Nakîr chargés de faire subir l’interrogatoire au défunt. Le Hakîm At-Tirmidhî dit : « Cela est dû au fait que ce qui attend le défunt auprès de son Seigneur n’est plus un secret. Car la géhenne n’est pas attisée le vendredi, ses portes sont fermées et son démon ne s’y exerce pas comme il s’exerce les autres jours. Ainsi lorsqu’Allâh rappelle Son Serviteur un vendredi, cela démontre la félicité et la bonne issue qui l’attendent. Allâh ne rappelle dans ce jour faste que ceux qu’Il a destinés au bonheur auprès de Lui, et c’est pour cela qu’Il leur épargne l’épreuve de la tombe puisqu’elle ne sert qu’à distinguer l’hypocrite du croyant véridique. »

Ce hadith qui suit relate la suspension du châtiment des habitants des tombes la nuit du vendredi:
Al-Yâfiî dit dans Rawd Ar-Rayâhîn : « Il nous est parvenu que les morts ne sont pas suppliciés la nuit du vendredi pour faire honneur à ce jour. »
Il dit également :« Il se peut que cela concerne spécifiquement les pécheurs croyants, et non pas les incroyants. »

Par la grâce de Dieu, celui qui s’est déclaré être la meilleure des créatures rendit l’âme lors de sa seconde mission avec le titre de l’Imam Al MAHDI durant une nuit de vendredi. Cela c’était déroulé après ses 26 ans de prêche, de prédiction et d’enseignements et autres bons actes et paroles envers les hommes et djinns. Sa disparition avait coïncidé avec la nuit du vendredi 14 Chawwal de l’an 1327 de l’hégire à Yoff, Dakar-Sénégal.

C’est ainsi que Baye Abdoulaye Sylla écrit dans Izaaloul Djahli : « C’est dans la nuit du Vendredi que vint à lui son guide vers son maître »
La particularité pour cette année sera que les dates du 13 et 14 Chawwal vont coïncider aux jours de jeudi et vendredi comme en 1909 lors du rappel à Dieu du MAHDI Seydina Limamou Lahi (Salalaahou enlayhi wa salam).
Et par sa grandeur et sa Puissance, a béni la nuit et le jour du Vendredi parmi les autres comme il a choisi et béni le Prophète, meilleure de ses créatures. Surement de par lui, la meilleure de ses créatures (Khayri Khalkhi Lahi), le Créateur Yà Khàliqou, Allah a fait que sa disparition lors de sa deuxième mission en tant que l’Imam Al Mahdi Seydina Limamou Lahi (PSL) rendit l’âme en une nuit de Vendredi avec tout ce qui l’accompagne.

On peut dire même et sans se tromper que tous ces mérites et bienfaits qui accompagnent la nuit et le jour du Vendredi sont faits pour honorer la meilleure des créatures qui s’y est disparu durant sa mission en Occident à Dakar-Sénégal. Lui qui était dit dans le Coran:

وَلَلْءَاخِرَةُ خَيْرٌۭ لَّكَ مِنَ ٱلْأُولَىٰ

La vie dernière t’est, certes, meilleure que la vie présente.

Cherif Abourahmane Laye
Petit-fils de l’Imam Al MAHDI Seydina Limamou Laye (PSL)
Président de Zikroulahi International

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non