CHRONIQUES

TRIBUNE DU VENDREDI °59 : Perspective sur le 142ème anniversaire de l’Appel de Seydina Limamou Al Mahdi

today19 décembre 2021 7

Arrière-plan
share close

PERSPECTIVE sur le 142ème ANNIVERSAIRE DE L’APPEL DE SEYDINA LIMAMOU AL MAHDI

La matinée du Gamou 2021 a servi de cadre à l’organe central de la communauté à savoir le Groupement Central, comme à l’accoutumée, pour tenir la première réunion préparatoire de l’anniversaire de l’Appel de Seydina Limamou Al Mahdi (asws). Sous l’autorité du Khalif Général Seydina Mouhamadou Makhtar Lahi ibn Seydina Mandione, les dates du 4 et 5 mars 2022 ont été choisies pour la commémoration du 142ème Anniversaire de l’Appel de Seydina Limamou Al Mahdi (asws). Cette célébration qui se trouve être le plus grand événement de la communauté Ahloulahi est une occasion annuelle sur deux jours pour se rappeler de ce dimanche premier jour du mois Cha’bân de l’an 1301 de l’hégire où le saint-maitre Seydina Limamou Lahi (asws) avait lancé son célèbre Appel aux Humains et aux Djinns, en apportant tout un package d’enseignements salvateurs et en fondant par la même occasion la communauté des Partisans d’Allah (Ahloulahi).

À l’origine, c’est le troisième Khalif El Hadji Seydina Issa Lahi (Baye Seydi Thiaw Lahi) qui a décidé pour la première fois de l’histoire de la communauté Ahloulahi, de célébrer l’anniversaire de l’Appel de Seydina Limamou Lahi (asws). Ce fut en 1981, quand l’Appel de son grand-père (asws) eut cent ans (au centenaire). Son objectif était de renouveler le message du saint-maitre et le rappeler au monde et à ses contemporains des temps modernes. Aujourd’hui, le défi semble encore plus grand dans la mesure où, il n’est plus question d’organiser seulement un recueillement, mais plutôt d’exporter, d’internationaliser le Message et les enseignements de Seydina Limamou Lahi (asws) pour reprendre notre cher ami le déterminé Ababacar Basse « Al Mouhaddam ».

Par ailleurs, la particularité de la prochaine édition 2022 réside dans le fait que, d’abord, elle marque la fin d’un cycle avec la disparition du patriarche Seydina El Hadji Abdoulaye Thiaw Lahi, le dernier membre vivant du « trio en or » [formé avec ses frères et prédécesseurs Baye Seydi Thiaw Lahi et Seydina Mame Alassane Lahi]. C’est donc la première fois, depuis sa création, que l’Anniversaire de l’Appel sera célébré sans la présence matérielle de notre bien-aimé Serigne Ablaye qui était chargé d’animer les causeries avec son groupe d’animateurs au cours de l’événement dès les débuts en 1981 jusqu’à son accession au califat en 2001.

Ensuite, c’est la première édition sous la direction spirituelle du nouveau Khalif Général, le 6ème, Seydina Mouhamadou Makhtar Lahi ibn Seydina Mandione. La célèbre assertion pleine de sagesse émise tout au début de son califat par Serigne Ablaye à savoir « wax jeex na ! jëfë dés ! » (L’heure n’est plus à la palabre, mais à l’action ! »), vient de trouver un sens plus grand encore après son rappel à Dieu. En effet, de cette philosophie issue de celui qui, pendant plus de cinquante ans, a animé les différents événements de la communauté en plus d’assurer la fonction de porte-parole de ses différents prédécesseurs à la tête des Ahloulahi, nous comprenons ceci : «Tout ce qui devait être dit a déjà été dit par mes successeurs et moi-même ! reste maintenant à vous de traduire en actes concrets l’enseignement du fondateur et à engager ses projets !».

Cela rend donc le défi encore plus grand. Heureusement que c’est aussi une occasion pour tirer profit du leadership éclairé d’un nouveau Khalif instruit et préparé par les anciens (ses prédécesseurs au califat) et formé aux savoirs et techniques de l’heure. Il n’en résulterait qu’une meilleure symbiose entre l’existant, l’expérience accumulées au cours de ces quarante ans de célébration et l’expertise nouvelle à l’ère du digital.

En ce qui nous concerne nous autres fidèles, nous avons une occasion en or pour renouveler notre allégeance au saint-maitre, l’être le plus cher à nos cœurs, par l’intermédiaire de son petits-fils et actuel Khalif, Seydina Mouhamadou Makhtar Lahi. Aucun effort ne doit donc être ménagé pour la réussite de la commémoration du 142ème anniversaire de l’Appel. Pour mieux réussir ce pari, quoi de plus pertinent que de rassembler tous les mouvements associatifs qui interviennent au sein de la communauté notamment GROUPE BACHE, Fédération des Dahiras Layènes, VISION 129, NURUL MAHDI, AHLOUL KIRAM, LAYENE SONO, LAYENE DIGITAL, KHADRA BI, Layene Assistance Médicale REGROUPEMENT DES LAYENES DE YOFF, Khaley Mame Seydi, etc. sous la supervision de l’organe central de la communauté pour travailler ensemble et en parfaite harmonie dans l’organisation ? Voir toutes ces entités travaillant main dans la main et de manière synchrone révélera tout le savoir-faire des jeunesses Ahloulahi à l’échelle macro et induira inexorablement une réussite totale par la grâce de notre maitre Seydina Limamou Lahi (asws). À chaque association/groupement on pourrait imputer une tâche et/ou charger d’acquérir une partie de la logistique nécessaire.

Une petite piqure de rappel s’impose à ce niveau. Quand le troisième Khalif, Baye Seydi Thiaw Lahi «Sangoup Jamono» a organisé pour la première fois la commémoration de l’Appel, aucun évènement de cette communauté n’avait jamais eu autant d’envergure auparavant. Pourtant ce fut une réussite totale qui a entrainé un torrent de félicitations de la part de l’administration publique, des autres communautés religieuses du pays et du corps diplomatique qui, pour la première fois de l’histoire du pays avait été convié à une manifestation religieuse. Si une telle réussite a été enregistrée dès la première fois, c’est parce que le Khalif a réussi la prouesse de regrouper les jeunes de l’époque et les anciens pour travailler dans une synergie qu’il avait bénie sous la coordination de son très dévoué frère Seydina El Hadji Abdoulaye Thiaw Lahi. Ainsi, les jeunes ont pu se mobiliser volontairement pour offrir à la communauté tout ce dont elle avait besoin. Par exemple, une équipe de jeunes issus de la communauté chargés de dresser les tentes sur tous les lieux de la célébration entre Yoff et Cambérène fut créée : le « Groupe Bâche ».

Il s’y ajoute que dans toutes les commissions mises en place il y avait des personnes mures (El Hadji Mohamadou Lahi Seck, Baye Issa Seck Maay, Ndiobba Dème, Professeur Assane Sylla, Imam Sakhir, El Hadji Seydina Issa Lahi Diop, etc.) mais secondées par des jeunes très dynamiques (Daouda Dieng, feu Lana Diène, feu Abdou Paye Fitor, feu Elimane Diagne, Doud Diop, Baye Dame Samb, etc.) avec un âge moyen tournant autour de la trentaine. Toutefois, aucun conflit de génération n’était envisageable dans cette collaboration, pour la simple raison que toutes les personnes impliquées se sentaient tous naturellement investis d’une mission divine qui transcende leur propre personne à savoir : SERVIR LE MAHDI (asws).

«Diiné ji ndaw ña ak mak mu muus» dixit le fondateur de notre communauté.

Aujourd’hui, tout ce que la communauté avait à l’origine en termes de jeunes engagés, en termes de savoirs, de potentiels a été décuplé plusieurs fois encore. C’est donc l’occasion de se réapproprier la formule adoptée par Baye Seydi Thiaw et ses frères en faisant confiance à l’expertise et au savoir-faire juvéniles encadrés par le savoir, la sagesse et l’expérience des anciens d’aujourd’hui qui, il convient de le rappeler, furent en partie ces jeunes de l’époque en qui Baye Seydi Thiaw Lahi, Mame Alassane Laye et Serigne Ablaye avaient placé leur confiance pour les laisser occuper très tôt certaines responsabilités. L’idéal serait de tenir un forum suivi d’ateliers ; bref un carrefour d’échanges réunissant les représentants de toutes les entités qui interviennent au sein de la communauté pourrait être mis en place par l’instance suprême (le Groupement Central). La communauté n’en sortirait que gagnante, ragaillardie et mieux servie.

Que Paix, Salut et Bénédiction soient éternellement renouvelés sur notre maitre Seydina Limamou Lahi Al Moukhtar Wa Seydil Anlamine !

Yalna nan ko fekké té tàl ko ak jamë

Par Chérif Alassane Lahi Diop “Sibt Sâhibou Zamâne”,
Analyste politique et économique,
Expert en Commerce et Management des Affaires Internationales,
Secrétaire Général de Vision 129.

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non