CHRONIQUES

TRIBUNE DU VENDREDI N°144 : Une pensée à la diaspora Ahloulahi

today28 juin 2024 68

Arrière-plan
share close

Une pensée à la diaspora Ahloulahi

La diaspora Layène s’est beaucoup agrandie ces dernières années. Présents sur la quasi-totalité des autres continents, les fidèles Layènes vivant à l’étranger se comptent par dizaines de milliers répartis entre Paris, Bordeaux, Marseille, Bruxelles, Brescia, Milan, Madrid, Barcelone, Las Palmas, Londres, Francfort, Berlin, New York, Ohio, New Jersey, Rhodes Island, Libreville, Banjul, Abidjan, Casablanca, Rabat, Rio de Janeiro, Brasilia, Sao Polo, Sydney, Melbourne, etc.

Toutefois, vivre très loin de la communauté, ne les prive en rien d’être de fidèles disciples du saint-maitre Seydina Limamou Lahi (asws) caractérisés par une piété sans faille ainsi qu’une pureté physique et spirituelle reconnue de tous. Cela ne les empêche pas non plus de participer activement à la réussite des activités de la communauté qui se déroulent au Sénégal. Ainsi, régulièrement, ils effectuent des envois de fonds à leurs proches résidant au bercail pour les aider à l’occasion des événements religieux contribuant ainsi aux financements des activités de la communauté Ahloulahi.

Confrontés au phénomène terrible du mal du pays, ils se sont débrouillés pour se regrouper périodiquement afin d’organiser ensemble dans leurs pays de résidence respectifs, des conférences religieuses, les « nianes » cérémonies de prières) à la mémoire des défunts membres de la famille Ahloulbeyti et surtout la cérémonie commémorative de l’Appel de Seydina Limamou Lahi (asws). À ce niveau il convient de rendre hommage à feu Chérif Ousseynou Lahi qui a été l’initiateur de ces événements organisés un peu partout à travers le monde. Il n’hésitait pas à séjourner dans ces métropoles ou résidaient des ressortissants de notre communauté. Ainsi, de Milan à Paris et de Colombus à New York en passant par d’autres grandes villes européennes et étasuniennes, le célèbre “Docteur de la Jeunesse” a parcouru des milliers de kilomètres pendant plus de vingt ans pour véhiculer au sein de la diaspora Layène le message de “tawhiid”, de paix, d’unité et de solidarité lancé par son illustre grand-père. Ses efforts ont conduit aujourd’hui à l’organisation annuelle de grands événements par la communauté Ahloulahi établie à l’étranger.

Aujourd’hui, vu l’accroissement exponentiel du nombre d’expatriés de notre communauté, il urge de mieux les organiser en pole de développement et les impliquer davantage dans les activités de la communauté. En effet, en ce sens qu’ils vivent loin de leur terre natale, loin du centre des activités de la communauté, ils ont besoin que des autorités officielles chargées de prêcher la parole du saint-maitre soient nommées parmi eux pour servir de relai au Khalif et à ses frères. Ces autorités seront des représentants du Khalif et des Mouhaddams dans chaque zone à forte concentration de ressortissants Layènes. Il s’agira d’identifier dans chaque pays, les zones réunissant un grand nombre de ressortissants Layènes pour y nommer un Représentant du Khalif et un Mouhaddam. Si la zone est très vaste le nombre de Mouhaddam pourra être augmenté. Lesdits Mouhaddams auront la charge de répandre le message de Seydina Limamou Lahi, de relayer son enseignement dans ces localités à l’étranger en plus de donner le wird aux requérants et aux nouveaux adhérents. Ils auront aussi pour mission de veiller au respect de la sunna du saint maitre asws). Ils pourront aussi assister les fidèles de la diaspora à l’occasion des cérémonies de baptême, de mariage et même de décès. Ils pourront superviser les toilettes mortuaires des fidèles disparus à l’étranger et même diriger leurs prières mortuaires avant l’acheminement du corps du défunt au pays. Ils pourraient former les fidèles à l’étranger pour effectuer le lavage mortuaire par exemple et la couture des habits du défunts tels qu’enseignés par Seydina Limamou Lahi.

Les Mouhaddams travailleront en tandem avec les représentants du Khalif de leurs zones respectives pour administrer le quotidien des fidèles : le premier se chargeant de l’aspect religieux tandis que le second s’occupera du coté administratif et organisationnel. Ils devront faire des compte rendu périodique de leur gestion à qui de droit le Khalif en l’occurrence). Une telle organisation a le mérite de permettre par d’exemple, si la communauté a besoin de financer un quelconque projet, d’assigner à chaque Mouhaddam et représentant du Khalif la mission de sensibiliser les fidèles de sa zone et de rassembler leur contribution au financement dudit projet. Si une telle organisation avait été mise en place, elle aurait permis, par exemple, de laisser la diaspora Layène de France financer entièrement le Projet “Taaral Diamalaye”. Elle aurait alors permis d’assigner aux autres diasporas de participer au financement d’autres projets ou activités notamment la construction d’instituts islamiques à Ngor Khount Meu ou encore à Cambérène ou Ndingala.

Plus important encore, ce tandem formé par le représentant du Khalif et le Mouhaddam de la zone concernée pourra rassembler la zakat mensuelle dans chaque zone et identifier les ayants droits de chaque zone. Cela aboutira à mettre en place une base de données de fidèles dans chaque zone et plus tard une base de données globale réunissant l’ensemble des fidèles résidant à l’étranger. Cela permettra au Khalif de connaitre les conditions de vie de ses fidèles à l’étranger et leurs besoins respectifs afin de pouvoir intervenir auprès de l’État ou auprès des représentations diplomatiques pour préserver les intérêts de ses fidèles en cas de besoin. Les fidèles de la diaspora envoient leur zakat chaque mois mais de manière dispersée car chacun à une personne de confiance bien déterminée à qui il préfère la donner. Or, la zakat est plus efficace comme outil de lutte contre la pauvreté quand elle est rassemblée.

Concernant l’organisation de la cérémonie commémorative de l’Appel, elle pourra être organisés à tour de rôle dans les différents pays où sont concentrés des fidèles. Ainsi, chaque année, les fidèles résidant en Europe peuvent par exemple convenir ensemble du pays dans lequel se tiendrait l’édition de la présente. Tous les fidèles des autres pays européens pourraient aller les rejoindre pour célébrer ensemble l’Appel de Seydina Limamou Lahi. Des officiels de la communauté basé à Dakar membres de la famille Ahloul Beyt, conférenciers, chanteurs religieux, etc.) pourront représenter son éminence le Khalif. De la même manière, aux USA et au Canada aussi, les fidèles pourront chaque année choisir l’État qui devra organiser l’Appel à tour de rôle. Dans cette même optique, il faudrait aussi penser à trouver à ces braves frères et sœurs partis loin de leur terre natale en quête d’une vie meilleure pour soutenir leur famille, des terres sur lesquelles ils pourront bâtir leur propre maison à leur retour au bercail. À ce propos, un programme immobilier spécialement destinés aux expatriés Layènes pourrait être mis en place par la communauté elle-même pour créer de nouvelles localités régies par les mêmes règles de conduite qui prévalent à Yoff Layène, Cambérène, Malika, etc.

Nous saluons les efforts fournis par nos frères et sœurs de la diaspora pour le rayonnement de la doctrine Ahloulahi. À ce propos, la communauté Ahloulahi basée aux USA, ainsi que celle de France réalisent un important travail avec les retrouvailles qu’elles organisent régulièrement pour permettre aux fidèles expatriés de vivre les activités religieuses ensemble comme s’ils étaient à Dakar, au cœur de la capitale du Tawhiid. Nous saluons aussi les efforts et l’élan de solidarité dont ils font montre à chaque fois qu’un des leurs décède à l’étranger. Puisse Allah leur apporter Son précieux soutien et leur accorder la réussite et la subsistance par la grâce de notre maitre Seydina Limamou Lahi (asws).

Chérif Alassane Lahi Diop « Sibt Sâhibou Zamâne »,
Analyste politique et économique,
Expert en Commerce et Management des Affaires Internationales,
Secrétaire Général de Vision 129.

Écrit par: soodaan3

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%
Restez informé des nouvelles publications en activant les notifications...! OK Non